S o l e i l   !

  


 

   Les gens jugent sur les quand dira-t-on !

 

   On dit d’elle,

   Ce qu’elle est supposée être.

   Pourtant à moi, des ailes :

   Par ma poésie elle laisse paraître.

 

   On dit : ¨fille de joie¨ :

   En moi, elle sème l’émoi.

 

   On dit : ¨fille de vie¨ :

  Tandis qu’un rayon de chaleur qui me sourit.

 

   On dit, au figuratif : ¨fille de petite vertu¨  ;

   Pourtant, moi je suis ému.

 

   En vulgaire, on dit ¨putain¨  :

   Mais sa présence est un doux refrain.

 

   Aussi, on dit : ¨escorte¨ :

   Alors que sans sexe, dans la joie elle me porte.

 

   ¨Fille à gaffe¨ : l’on dit aussi

   Même si elle inspire beauté et poésie.

 

   Dans ma philosophie,

   Elle inspire chaleur et poésie.

   Elle est devenue pour mon esprit,

   Une femme à respecter, et, des plus jolie.

 

   ¨Soleil ¨est un rayon de féminité dans ma vie.

 

   Pourquoi jugent-ils sans raisons ?

   Car quelle que soit sa vie

   Elle inspire de pure et douce émotions.

   Pourquoi  jugent-ils sur de simples récits ?

 

Qui suis-je,

pour juger ainsi ces personnes?

Qui suis-je,

pour ainsi juger en somme?

 

 

 

Retour