Merveilleux instants

 

 

                   Une chaleur intrigante,

                   Dégageant beaucoup de finesse.

                   Pour l’esprit, elle hante :

                   Et, attise les pensées vers la tendresse.

 

                   Comme la splendeur

                   Et la perfection d’une fleur,

                   Elle m’attire avec ardeur

                   Vers les vibrations du bonheur.

 

                   Comme un courant d’air pur

                   Qui sait doucement me frôler :

                   Sa présence est un murmure

                   À la féminité et la volupté.

 

                   Alors, s’éveille doucement

                   Les sensations, qui me mènent dans toute leur force :

                   Pour découvrir en cet instant,

                   La splendeur, en elle, plus que précoce.

 

                   Et parvenir aux émotions

                   De futures et merveilleuses créations.

 

 

                                                                 Retour