Ce  que  j'y  entrevois . 

 

 

 

 

 


 

Chevelure frivole

Reflétant la flexibilité

Ou les plus beaux symboles

Nous représentent sa féminité.

 

Sourire invitant

D’où la richesse s’échappe,

Rend chaque  moment passionnant

Et attise les désirs, par grappes.

 

 

Regard merveilleux

Ou tout est audacieux

Se mêlant à l’amour des ¨Dieux¨

Qui mous rend  heureux !

 

 

Visage divin

D’où la tendresse émerge

Me rappelle le chemin

Là où le partage ; converge.

 

 

Bras chaleureux

Qui nous serrent avec délicatesse

Dans un instant tendre et merveilleux

D’une sensation de tendresse.

 

 

Une taille, ou la place

Laisse cour au désir,

Car la tenir est dédicace

Qui nous laisse entrevoir les plaisirs !

 

 

Des hanches si douces

Que l’on désire caresser,

Que rien ne repousse

Vers une tendre volupté.

 

 

Des jambes élancées

Délicates et bien balancées

Nous dirigent vers cette sensualité

Que tous peuvent rechercher !

 

 

Des fesses bien potelées

Nous rapprochent de la sexualité

Que ce corps peut inspirer

Et que chacun peut en silence désirer.

 

 

Elle est : grâce et sensualité.

Elle est : tendresse et féminité.

Elle est : richesse et vivacité.

Elle est désirs et volupté.

 

 

Quel beau corps : messieurs

Croyez-vous que je décris ?

 N’est-il pas digne des ¨Dieux¨

Ainsi fait, tel, qu’il nous sourit.

 

 

Hé ! Non…

Car de cette image merveilleuse

Mes meilleures visions

N’en sont qu’audacieuses.

 

 

Toutes qualités ci-décritent

Ne sont pas de son corps pourtant si jolie,

Mais de sa personnalité qui incite

A l’amour que chacun recherche pour la vie.

 

  

Elle représente mon idéal,

Trente ans plus tard.

Dans cette vie et ses dédales,

Je sais en apprécier le plus fort.

 

 

De corps et d’esprit,

Elle est le désir infini.

De la  réalité qui surgit,

La réaction sera le suivit.

 

 

Le meilleur, inaccessible :

Se fait seconder

Dans toute cette idylle

Par une grande amitié.

 

 

Celle de sa personnalité

Que je souhaite à jamais partager !

 

Retour